Conférence H. Yamaga & Co (Connichi - 2010)

Comme chaque année depuis le début de ce festival allemand, le studio Gainax est en quelque sorte à l'honneur avec de nombreux invités. Cette année, Hiroyuki Yamaga, le Président du studio, est accompagné d'une partie de l'équipe de la production* de la série "Bibliotheca Mystica de Dantalian" (alias Dantalian no Shoka).
La conférence s'est ouverte sur un trailer de Panty & Stocking, celui qui a été diffusé sur le web quelques jours plus tôt. Le traducteur a tout de suite précisé que les invités de la conférence ne savaient pas grand chose sur la série. Un fait confirmé par Hiroyuki Yamaga qui a indiqué que l'équipe de P&S n'avait pas pu venir car ils étaient occupés par la réalisation de la série. Cependant il était très heureux d'avoir pu convier l'auteur des light novels des autres projets sur lesquels GAINAX travaille actuellement.

Dantalian no Shoka sera diffusé l'été prochain (été 2011) alors ceux qui s'en chargent ont eu le temps de faire un petit voyage en Allemagne. Gakuto Mikumo a ensuite présenté brièvement l'univers de l'anime Dantalian no Shoka. Il nous a montré quelques designs de personnages et a précisé que l'anime s'inscrit dans le genre "horreur fantastique".

Voici les personnages principaux, Hugh Anthony Disward et Dalian. Le titre de la série se réfère au démon Dantalian, qui contrôle le savoir et la littérature, ainsi que sa bibliothèque qui renferme des livres interdits, imprégnés d'énergie démoniaque. Ces livres doivent être strictement contrôlés, mais il est possible d'en emprunter un à la fois, et chaque livre à une date de retour. Par ailleurs, le démon en lui-même n'apparaîtra pas dans la série mais il sera plutôt comme le fil rouge de l'histoire.

Connichi 2010

Le grand-père de Hugh connaissait l'emplacement de la bibliothèque, et il lui en a donné les clés avant de mourir. Quand Hugh pénètre dans le manoir de son défunt grand-père, il tombe sur Dalian qui porte un cadenas à son cou. Ce cadenas sert de portail vers un autre monde, et quand il est ouvert, la bibliothèque devient accessible - dans un sens, la bibliothèque est dans son corps. A chaque épisode, un livre est emprunté à la bibliothèque, ce qui provoque des catastrophes dans le monde, et pour tout remettre en ordre le livre doit être rendu. Dalian est une sorte de "porte" vers un autre monde, celui de la bibliothèque, et Hugh, en tant que détenteur de la clé, devient garant de la sécurité de Dalian. L'histoire se déroule dans l'Angleterre des années 1920.

Yutaka Uemura a dit au public que Yamaga-san lui avait demandé de réaliser l'anime. En lisant les light novels, il s'est dit qu'en plus de l'horreur fantastique, il y avait aussi des moments de tristesse et de solitude. Il a été particulièrement intéressé par les personnages qui lisent ces livres pour obtenir quelque chose, et leurs motivations qui dévoilent des aspects sombres. C'est un arrière-plan scénaristique peu courant dans les produits de divertissements, et il voulait l'inclure dans la série.

Le réalisateur a évoqué la série de manga également basée sur les light novels. Ils voulaient faire quelque chose de vraiment particulier pour l'allure des vêtements, ils ont donc demandé à Kumiko Uehara de les concevoir pour de vrai.

Connichi 2010

Voici un concept préliminaire de la robe de Dalian. Au début, Uehara ne savait pas trop comment faire des designs pour un anime, mais on lui a dit qu'elle pouvait faire comme lorsqu'elle travaille pour sa société. Elle devait juste veiller à ne pas ajouter trop de détails comme des plumes ou des motifs, afin que l'animation ne soit pas trop coûteuse, tout en respectant le style de sa marque. Le réalisateur a également donné quelques consignes.

Uehara-san porte le costume définitif de Dalian, qui apparaîtra dans l'anime. Dalian est aussi appelée la "princesse lectrice noire", donc le costume est très sombre.

Cette autre fille est également liée à la bibliothèque et est plus ou moins l'opposé de Dalian, c'est pour ça qu'elle porte une robe blanche. Le réalisateur voulait vraiment un grand noeud mais c'est très difficile à fabriquer. Il a également demandé un noeud dans le dos qui ressemble à des ailes, et un serre-tête fleuri. Le motif des fleurs est très important.

Connichi 2010

Contrairement à d'autres animes où des modes lolitas existantes sont copiées, ils voulaient créer quelque chose de vraiment nouveau pour cet anime. Kimuko Uehara a également indiqué qu'elle voulait créer quelque chose qui puisse être acheté et porté dans la vie de tous les jours, et qu'elle souhaitait que les gens en portent des variantes qui soient peut-être plus pratiques ou plus courtes.

La séance de questions-réponses à ensuite débuté :

Question: Pourquoi Panty&Stocking ressemble aux Supers Nanas ?

Hiroyuki Yamaga : Je ne fais pas partie de l'équipe de production, mais la série était prévue pour être un Supers Nanas sauce Ecchi. Au vu de l'état actuel du monde de l'anime, cette série ne pourrait sûrement pas être diffusée sans des censures sonores et visuelles à la TV japonaise [rire].

A quel point l'aspect des personnages correspond-il à l'intention originale de l'auteur ?


Gakuto Mikumo : J'ai été agréablement surpris. Mes light novels avaient déjà été adaptés en deux séries de mangas différentes, et les illustrations des light novels avaient été faites par une autre personne et ces différentes versions ont influencé le design de l'anime.

Que pense Kumiko Uehara de la façon dont sa marque "BABY, THE STARS SHINE BRIGHT" a été montrée dans le film "Kamikaze Girls" ? Est-elle surprise en voyant ici des gens porter des vêtements de sa marque ?

Kumiko Uehara :
Grâce au film la marque a fait de bon débuts. J'aime beaucoup le film et je sais que c'est grâce à lui que label s'est fait connaître internationalement. Je suis heureuse de pouvoir venir même en Allemagne et de voir des gens y porter les vêtements de ma marque.

Hanamaru Kindergarten, Panty&Stocking et Dantalian no Shoka ne ressemblent pas vraiment aux séries classiques de GAINAX. Est-ce qu'un nouveau GAINAX est entrain de se mettre en place, est-ce que c'est voulu ?

Hiroyuki Yamaga : Même si GAINAX a fait des séries de robot dans le passé, de mon point de vue GAINAX n'a jamais été un studio de mecha. On a fait des séries variées. Hanamaru Kindergarten était peut-être un peu plus différent du reste, mais Dantalian no Shoka est une série qui correspond très bien à GAINAX. La ligne directrice des séries GAINAX est de raconter des histoires à la frontière entre réalité et rêve.

Des rumeurs ont dit que les droits d'Evangelion sont passés de GAINAX à Khara, le studio d'Hideaki Anno. De plus, on dit qu'il y a une mésentente entre les deux sociétés. Yamaga-san peut-il nous en dire plus ?

Hiroyuki Yamaga : C'est faux. Les droits des films sont à Khara, mais rien d'autre n'a changé. Et personne ne se bat. Beaucoup de gens de GAINAX travaillent chez Khara et inversement.

Une question à propos du projet que Takami Akai a évoqué l'année dernière à Japan Expo.

Hiroyuki Yamaga : Le projet est toujours en cours, mais je ne peux rien dire de plus pour l'instant.

Comment GAINAX a découvert Dantalian no Shoka?

Hiroyuki Yamaga : Kadokawa et GAINAX étaient en pourparlers afin de réaliser un anime ensemble. Trois franchises de Kadokawa ont été proposées et c'est la production de Dantalian no Shoka qui a été approuvée.

L'anime Asura Cryin' a une fin différent que dans les light novels. Gakuto Mikumo a-t-il été impliqué ou bien c'est l'équipe de l'anime elle-même qui l'a créée ?


Gakuto Mikumo : (rire) J'ai accès à tous les scripts de l'anime et même si la fin est différente, ça ne me pose pas de problème.

Il y a des scènes brutales dans les light novels. Comment seront-elles adaptées dans l'anime ?


Yutaka Uemura : La télévision japonaise n'autorise pas beaucoup de violence mais les lights novels n'ont pas énormément de scènes crues donc il ne devrait pas y avoir de problème. Nous voulons insister sur les scènes dramatiques.

Gakuto Mikumo, en plus de ses propres light novels comme Dantalian no Shoka et Asura Cryin', a aussi travaillé sur un light novel tiré du manga Zettai Karen Children. Qu'est-ce que ça fait d'écrire un light novel adapté d'un manga ?

Gakuto Mikumo :
J'aime beaucoup Takashi Shiina, le mangaka de Zettai Karen Children. J'ai changé d'éditeur et je suis allé chez celui de ZTC. Grâce à cette "relation" j'ai pu faire l'adaptation en light novel et j'en ai été ravi.

Dans l'industrie de l'anime, il y a cette tendance qui consiste à inclure uniquement des personnages féminins. Qu'en pense GAINAX, l'un des premiers studios à avoir fait ça dans, par exemple, Gunbuster ?

Hiroyuki Yamaga : Dans Dantalian no Shoka, le personnage masculin de Hugh est mis en avant, alors ça ne s'applique pas vraiment à cette série. De plus, il faudrait aussi reconnaître GAINAX pour ses personnages masculins. En général, GAINAX veut faire quelque chose de différent des pratiques du moment.

Trois projets ont été annoncés en 2009 au Famicon (dont un Abenobashi Special). Des nouvelles ?

Hiroyuki Yamaga : Tadashi Hiramatsu travaille chez Khara sur les films d'Evangelion. Il n'y a pas de ressources disponibles pour l'instant.

La marque de Kumiko Uehara a ouvert des boutiques à Los Angeles et Paris. Va-t-il y en avoir en Allemagne ?

Kumiko Uehara : Pour l'instant ce n'est pas prévu, mais j'en parlerai à mon patron.

Combien d'épisodes sont prévus pour Panty & Stocking et Dantalian no Shoka ?


Hiroyuki Yamaga : 13 épisodes pour les deux. Si Dantalian no Shoka rencontre le succès, une deuxième saison est envisageable car il y a assez de matière à exploiter dans les light novels.

Que pensez-vous de la seconde partie de Evangelion 2.0, parce que ça ressemble beaucoup aux combats de mecha dans Gurren Lagann ?

Yutaka Uemura : L'influence du réalisateur Imaishi-san sur le design de la série TV Gurren Lagann a été importante, mais on a dit à Yoshinari-san, le mecha designer de vraiment se laisser aller pour le deuxième film. [Transcription manquante ici]

Pourquoi ne portez-vous pas de kimono comme les années précédentes ?

Hiroyuki Yamaga : Il a fait très chaud au Japon, alors je ne pensais pas qu'il ferait assez froid en Allemagne pour mettre un kimono.


* Hiroyuki Yamada (Producteur, actuel président, réalisateur à GAINAX), Gakuto Mikumo (créateur original de Dantalian no Shoka, Asura Cryin'), Yutaka Uemura (réalisateur de Dantalian no Shoka, a aussi travaillé sur Gurren Lagann), Noir (travaille en recherche marketing pour GAINAX) et Kumiko Uehara (styliste chez "BABY, THE STARS SHINE BRIGHT", a conçu les costumes de Dantalian no Shoka).



Crédits Source : Pantsu.jp / SOS Brigade.de
Date : 11 septembre 2010
Auteur : JimmPantsu / TMSIDR
Autres Infos : Interview traduite de l'anglais par Blue Water.
free joomla templatesjoomla templates
2018  Gainax.fr | v4.0