Kazuko Tadano - Cartoonist 2013

Le projet Aoki Uru reprend vie !

C’est à l’occasion du vingtième anniversaire du festival CARTOONIST – se déroulant les 20 et 21 avril 2013 à Nice – que nous avons eu la chance de rencontrer l’animatrice et character designer Kazuko TADANO. Célèbre pour son travail sur la saga Sailor Moon, Kazuko TADANO avait signé en 2002 le design des personnages de la série télévisée Petite Princess Yucie coproduite par les studios GAINAX et AIC.

Bonjour et bienvenue à Nice malgré une météo plutôt morose. Est-ce la première fois que vous venez en France ? Qu’avez-vous pensez de l’accueil des fans durant ces deux jours ?

C’est la seconde fois que je me rends dans votre pays. J’étais venue à Toulon à titre personnel l’automne dernier et j’avais vraiment apprécié la gastronomie française. Ce nouveau séjour ne fait que confirmer la chose. Je suis très gourmande (rires). En tout cas, je suis heureuse d’être à Nice d’autant que la météo n’est pas si terrible. J’ai été aussi très surprise par le niveau élevé de Cosplay. J’avais l’impression de voir les « vrais » Sailors. C’était une transposition réussie entre ce que j’ai pu réaliser pour l’anime et la réalité.

Tout en vous présentant, pouvez-vous nous dévoiler votre cursus ?

J’avais dans mon entourage énormément de personnes qui se dirigeaient vers des études universitaires ou dans des écoles spécialisées. Mais au bout d’un certain temps, la plupart stoppaient leurs études. Et j’en ai déduis que cela servirait à rien que je fasse la même chose. Par conséquent, je n’ai rien fait de particulier durant trois longues années avant de m’essayer en tant qu’animatrice au sein du studio Live. Mon premier travail à ce poste fut sur la série télévisée Maeterlinck no Aoi no Tori– alias L’Oiseau Bleu en France.

Lorsque l’on observe votre parcours, chacune de vos participations présentent un style graphique très différent. Comment procédez-vous généralement pour créer ou adapter le design de personnages ?

En fait, je procède toujours de la même manière que ce soit pour la création originale ou une adaptation. Tout se passe avant dans ma tête. Je réfléchis un long moment et une fois que l’idée générale a été bien définie dans mon esprit, alors je me lance. Généralement, je ne reviens plus sur ce que j’ai fait. Je fonctionne sur le premier jet. Mais je réfléchis très longtemps. (rires)

Autre constat, vous alternez aisément avec les postes de Character Designer et de Directeur de l’animation. Quel est celui qui vous procure le plus de plaisirs ?

Je vais être catégorique. Je préfère largement la création à la correction. Le directeur de l’animation repasse derrière le travail des animateurs pour donner un résultat plus uniforme à l’œuvre. Le travail de créativité est par déduction beaucoup plus intéressant

Pouvez-vous nous éclairer quant à l’existence du studio VIEWN ?

Il s’agit d’une petite structure créée en 1995. Nous travaillons en binôme, mon mari et moi, et cela permet aussi de simplifier les choses au niveau des contrats.

A partir de la troisième série de Sailor Moon, vous avez été remplacée par Ikuto ITŌ. Qu’elle en est la raison ?

(rires) Le projet de base ne devait durer que six mois mais finalement ce ne fut pas le cas. Au bout de deux ans, j’ai préféré m’orienter vers d’autres projets plus ou moins personnels. Ce n’est pas que le titre ne me plaisait plus, je désirais juste m’orienter vers un autre défi.

Lorsque la saga Sailor Moon s’achève, Kunihiko IKUHARA – ayant œuvré sur les quatre premières séries – se lance dans un nouveau projet intitulé Utena. Avez-vous été approchée pour travailler sur ce titre ?

Non, je n’ai pas du tout été contactée pour ce titre.

 

Kazuko Tadano - Cartoonist 2013

En 2002, vous avez réalisé le character design de la série télévisée Petite Princess Yucie. Comment avez-vous abordé ce travail ?

Lorsque l’on m’a confié la tâche de créer le design des personnages de Petite Princess Yucie, j’ai compris pourquoi M. AKAI n’avait pas souhaité occuper ce poste lui-même. C’était un travail vraiment difficile.

Justement, quel était le degré d’implication de Takami AKAI ?

Même si le style graphique était défini par M. AKAI qui avait signé le design des personnages du jeu vidéo Princess Maker (ndlr Cet anime est d’une certaine façon l’adaptation du mythique jeu vidéo créé par le studio Gainax), il y avait beaucoup de travail propre à cet anime.

Avez-vous travaillé au sein du studio GAINAX ou bien de chez vous ?

Non, comme vous l’aurez certainement compris, je travaille très souvent à distance. C’est aussi pour cette raison que le studio Viewn a vu le jour.

Directrice de l’animation sur l’opening, avez-vous conjointement travaillé avec M. HIRAMATSU qui s’est occupé du storyboard ?

Pas exactement. Toutefois, j’ai dû faire quelques passages au sein du studio Gainax pour régler certains détails. Cela ne concerne pas M. HIRAMATSU mais je me rappelle que lors d’une soirée, M. ŌTSUKA, le réalisateur, m’a confié son sentiment sur la réalisation de cette série : « C’était vraiment difficile d’être réalisateur sur une série entière mais j’ai bien aimé et je pense recommencer. » (rires). C’était, je crois, l’une de ses premières réalisations pour M. ŌTSUKA. Depuis, il a quitté Gainax pour fonder son propre studio.

Certaines sources font référence à Hideaki ANNO comme superviseur pour cette œuvre. Avez-vous plus d’informations à ce sujet ? Ce dernier étant un grand fan de Sailor Moon, l’avez-vous rencontré ?

Non, désolée, je ne pourrais vous renseigner à ce sujet. En revanche, je l’ai déjà rencontré plusieurs fois car c’est un bon ami de mon mari. J’ai d’ailleurs une petite anecdote à son sujet (rires). Comme vous le disiez, c’est un fan de Sailor Moon et un jour il m’a demandé de lui dessiner les cinq Sailors. Mais il ne s’est pas contenté d’un seul dessin, il souhaiter en plus en avoir un de chacune d’elles !(rires)

Enfin, quels sont vos projets actuels et à venir ?

J’ai été contactée pour deux projets l’un orienté SF et l’autre plus Fantasy. Je ne peux rien dire d’autre car tout est à l’état de projet pour le moment.


Présentation de quelques pages de croquis noir et blanc réalisés par Kazuko TADANO en 2002

Kazuko Tadano - Cartoonist 2013Kazuko Tadano - Cartoonist 2013Kazuko Tadano - Cartoonist 2013Kazuko Tadano - Cartoonist 2013

Kazuko TADANO : Oh ! Impressionnant. Je suis nostalgique à la vue de ces pages. (rires) Ah ! Concernant le petit dragon, ce n’est pas mon travail mais celui de mon mari, M. MATSUSHITA. Toutefois, je lui ai fourni mes ébauches et il en a fait ce qu’il a voulu. Je ne suis pas très douée pour créer ce genre de design.


 
Crédits
  • Source : Sekai Project
  • Date : 28 avril 2013
  • Auteur : Otaking
  • Autres Infos : Un grand merci à Kazuko Tadano, pour sa gentillesse et sa décontraction, à Jérémy Moussa pour son travail de traduction ainsi qu’à Olivier Gilbert et Rui Pascoal pour l’organisation du festival Cartoonist.
free joomla templatesjoomla templates
2017  Gainax.fr | v4.0