Yasuhiro Kamimura - JE 2011 (Interview Exclusive)

Yasuhiro KamimuraLa présence d’un stand Evangelion Store au Japan Expo 2011 imposait évidemment un passage obligé à notre équipe. Durant notre première visite, le badge Gainax.fr a attisé la curiosité des personnes en charge du stand – dont Yasuhiro Kamimura, le PDG de la société Groundworks. Ancien membre du studio Gainax (1985 à février 2010), tout comme sa femme Noriko Kamimura (1985 à février 2010), il nous a gentiment accordé une entrevue.

Gainax.fr : Depuis quand la société Groundworks existe-t-elle ?


Yasuhiro Kamimura : Depuis le mois de mars de l’année dernière [ndlr. 2010]

 

Gainax.fr : Quelles en sont les activités principales ?


Yasuhiro Kamimura :
Nous nous occupons de gérer la licence d’œuvres et de personnages vis-à-vis des fabricants de jouets, des éditeurs, des concepteurs de jeux vidéo et assimilés. Ma société Groundworks ne conçoit pas de films ou d’histoires, je communique avec d’autres compagnies pour élaborer nos produits. Par exemple, connaissez-vous la société japonaise Docomo ? [M. Kamimura nous montre son téléphone] Je produis ce téléphone portable, estampillé Evangelion. Dans le film Evangelion 2.0, Shinji et Misato utilisent ce téléphone. Docomo est une société très connue au Japon, il n’y a pas un japonais qui ne la connaisse pas. Etant donné que Docomo utilise Evangelion, les personnes qui ne connaissent pas cette licence se trouvent ainsi familiarisés avec elle. En conséquence, Evangelion devient plus connu au Japon grâce à ce produit.

 

Gainax.fr : C’est une bonne façon de promouvoir la licence Evangelion et ses films.


Yasuhiro Kamimura : Exactement. Voici un autre exemple, avec ce sac, qui est un autre produit Evangelion. [M. Kamimura nous montre son sac à dos]

 

Gainax.fr :Avec des bandes de couleur qui font référence à l’Eva-01.


Yasuhiro Kamimura : C’est cela ! Yoshida kaban qui fabrique ce sac est aussi une société très connue au Japon, leurs produits sont considérés comme étant cool et populaires.

 

Gainax.fr :Ces compagnies de renom vous contactent-elles ou est-ce l’inverse ?


Yasuhiro Kamimura : Cela se fait dans les deux sens.

 

Goodies Evangelion

 

Gainax.fr : Comment décidez-vous le design d’un produit qui n’est pas directement issu du film ?


Yasuhiro Kamimura : Je ne suis pas designer.Cependant, je connais Evangelion, j’aime Evangelion, je suis un grand fan, alors ma position est importante pour les concepteurs. Je pense que ce produit [le sac] est cool, mais un autre qui de mon point de vue ne correspondrait pas à la licence ne sera pas produit.

 

Gainax.fr : Avez-vous des artistes dans votre équipe ?


Yasuhiro Kamimura : Il n’y a pas d’artistes dans ma société. Si je veux un nouveau dessin, je demande à M. Anno ou à un autre membre du personnel au studio khara.



Gainax.fr : Que pouvez-vous nous dire sur cette autre compagnie, Mametsubuya [ndlr. référencée sur sa carte de visite] ?


Yasuhiro Kamimura : Ce personnage accompagnant le logo est Ochibi-san. Evangelion a été fait par M. Anno mais sa femme Moyoco Anno – qui est mangaka – à créé Ochibi-san. Je m’occupe de la licence autour du personnage d’Ochibi-san.

 

Gainax.fr : Pourquoi êtes-vous venu au Japan Expo cette année ? Qui a pris cette décision ?


Yasuhiro Kamimura : C’est ma femme qui a pris la décision de venir (rires). Elle travaille pour Evangelion Store, Mametsubuya et Eva T. Nous sommes venus pour apprendre à connaître le « fan style » des européens et quel est leur rapport à Evangelion.

 

Gainax.fr : C’est une licence très populaire en France.

 

Yasuhiro Kamimura : Merci. Je sais que c’est bien implanté au Japon. Mais je veux voir et entendre par moi-même ce qu’il en est ici.

 

Gainax.fr : Qu’avez-vous donc vu et entendu ?


Yasuhiro Kamimura : (rires) Ils ont un rapport très pur vis-à-vis des personnages.Au Japon, il y a trop de personnages, trop d’anime et trop de mangas ! Cela se répercute sur le nombre de produits. Par exemple, Bandai fait des figurines de la licence Gundam mais il y en a trop (rires) ! Les compagnies sont une donnée importante mais parfois elles systématisent trop le côté commercial des personnages. Ici, en France, c’est différent. C’est beau à voir pour moi.

 

Gainax.fr : Quelle est la différence entre les japonais et les français lorsqu’ils viennent à un stand comme Evangelion Store ?


Yasuhiro Kamimura : Au Japon, les fans sont informés sur les produits dérivés ; ils les connaissent bien. C’est différents pour les fans européens, ils sont plus dans la découverte. Pour moi c’est très intéressant de vendre des objets à un public qui n’est pas pleinement informé au préalable.

 

Gainax.fr : Etes-vous allé dans d’autres pays, festivals et conventions, en dehors du Japon ?


Yasuhiro Kamimura : C’est la première que nous venons à l’étranger avec l’Evangelion Store. Mais je me suis rendu au Japan Expo il y a trois ans, à un important salon du livre à Frankfort en Allemagne ainsi qu’à d’autres évènements en Italie et aux Etats-Unis d’Amérique.

 

Gainax.fr : Comment avez-vous décidé quels produits amener au Japan Expo ?


Yasuhiro Kamimura : Nous avons surtout sélectionné de nouveaux objets disponibles au Japon mais cela ne rencontre pas autant de succès que là-bas. Nos produits sont trop chers pour les fans européens, ils sont aussi plus difficiles à satisfaire. Par exemple, c’est difficile de savoir que [ce sac] est un produit Evangelion.

 

Gainax.fr : Nous l’avons remarqué à cause des bandes de couleurs. Vous avez opté pour une discrétion du produit en rapport avec licence. Comment décidez-vous du niveau de connexion ?


Yasuhiro Kamimura : Au Japon, les otakus peuvent reconnaître le rapport entre une licence et un produit avec peu d’éléments.

 

Gainax.fr : Lorsque le studio khara était en pleine production d’Evangelion 2.0, étiez-vous en contact pour concevoir des produits dérivés éventuels ou attendiez-vous que le film soit terminé pour y penser ?


Yasuhiro Kamimura : Les produits Evangelion que nous faisons ne dépendent pas de la production des films. Je décide des objets sans les informations relatives aux films.D’ailleurs, je ne sais pas lorsqu’Evangelion 3.0 sera terminé.

 

Gainax.fr : Allez-vous vous rendre à d’autres conventions internationales ?


Yasuhiro Kamimura : Je ne sais pas.

 

Gainax.fr : Alors vous ne savez pas encore si vous allez revenir avec un stand au Japan Expo l’année prochaine ?


Yasuhiro Kamimura : Il y a cinquante pour cent de chance (rires).

 

Gainax.fr : Merci de nous avoir accordé cette entrevue.

 

{yoogallery src=[/images/stories/special/interviews/yasuhiro-kamimura/01] }

 

Liens : Evangelion Store | Eva T | Mametsubuya

 


Crédits Source : Gainax.fr
Date : 18 juillet 2011
Auteur : Code G²
Autres Infos : Remerciements à Yasuhiro Kamimura pour sa gentillesse.
free joomla templatesjoomla templates
2017  Gainax.fr | v4.0