Rencontre entre Otakus

Lors du dernier festival Japan Expo, nous avons eu la chance d’interviewer Takami Akai, l’un des co-fondateurs du studio Gainax.  En apprenant que nous comptions nous rendre en septembre au Japon, il nous invita au studio. Nous avons, durant ce laps de temps, échangé de nombreux mails et discuté de quelques-uns de nos projets. L’organisation du voyage finalisé, nous avons d’un commun accord fixé au 9 septembre  la visite de GAINAX, soit le lendemain de notre arrivée.

Après une immersion rapide dans la capitale nippone, nous sommes partis en direction de Higashi Koganei. Malgré un ciel quelque peu voilé, la température est agréable. Nous marchons sur une petite route longeant une voie ferrée et jalonnée de petites résidences assez typiques de là-bas, lorsque soudain nous aperçevons au loin le lieu de toutes nos convoitises : le studio GAINAX.

Nous étions euphoriques face à l’enseigne du studio et chacun de nous souhaitait immortaliser ce moment avec quelques photos. Accueillis par une charmante dame, celle-ci, après vérification, nous demanda de la suivre au premier étage. A peine avions-nous pénétré l’enceinte du studio que l’on pouvait y découvrir de nombreuses affiches de leurs récentes productions tels que "Hanamaru Kindergarten", "Gurren Lagann" ou encore "Evangelion :2.0". Il y avait même l’affiche du long métrage "Summer Wars" réalisé par Mamoru Hosoda et produit par le studio Madhouse.

{yoogallery src=[/images/stories/special/articles/gainax-2009/01] width=[110]}
On nous fait alors patienter dans une salle, le temps que notre hôte nous rejoigne. Cette pièce était merveilleusement décorée d’affiches issues en grande partie de l’œuvre de Takami Akai ainsi que d’une multitude de figurines trônant sur des étagères situées de part et d’autre de la pièce. Il y avait  à côté du téléphone une paire de chaussures aux couleurs de l’Eva-01, ainsi qu’un appareil dont on aurait plus imaginé voir dans un tel lieu… un magnétoscope !

Après ces quelques minutes d’attente, Takami Akai nous accueille chaleureusement et  offre  à chacun d’entre nous un petit présent en signe de bienvenue. Nous en profitons pour faire de même. Il faut avouer que nous avions été en manque d’inspiration à ce niveau-là. En effet, nous ne venions pas voir une seule personne mais  tout un studio et il fallait choisir des cadeaux qui puissent faire plaisir à un maximum de personnes. Après quelques mots échangés autour d’une tasse de thé, il nous demanda si nous préférerions visiter le studio avant ou après notre interview. Nous avons à l’unanimité opté pour la visite.

De retour au rez-de-chaussée, nous  sommes entrés directement dans la partie dite de production, c'est-à-dire là où tout le côté artistique du studio est en action. Nous étions ébahis face au spectacle qui s’offrait à nous. Une multitude de bureaux plus ou moins en désordre où étaient nés les chefs d’œuvres qui ont fait la renommée de GAINAX. A cette heure, le studio semble bien calme, mais au détour d’une allée nous avons l’honneur de croiser Seiji Mizushima connu pour avoir réalisé la première série de "Fullmetal Alchemist". Il était justement en train de travailler sur la future production du studio : "Hanamaru Kindergarten" qui n’est autre que l’adaptation du manga éponyme  créé par Yûto dans les pages du magazine Young Gangan. Très occupé, nous l’avons laissé à son travail et nous avons  suivi notre guide vers le bureau de l’un des éléments prometteurs du studio : Hiroyuki Imashi. Le réalisateur de "Gurren Lagann" était là, présent devant nous ! Soudain, Takami Akai s’est souvenu que l’un des cadeaux que nous avions amené lui était tout particulièrement destiné et après lui avoir décrit l’objet, Hiroyuki Imashi s’est mis à rire. Nous n’avons pas eu besoin de traduction pour savourer ce moment de bonheur dans un rire communicatif. Nous aurions bien voulu prendre quelques photos en sa présence mais la visite ne faisait que commencer et nous n’avions hélas pas l’autorisation d’utiliser nos appareils photos dans cette partie du studio. Quoiqu’il en soit, tous ces moments sont gravés dans notre mémoire.

{yoogallery src=[/images/stories/special/articles/gainax-2009/02] width=[110]}
Tandis que nous avançons dans notre visite du  studio, nous découvrons de nombreux croquis couleurs de la série "Hanamaru Kindergarten" ou encore des visuels des DVD de "Shikabane Hime" avant de passer devant un bureau où se trouve des croquis noir et blanc de l’adaptation du manga  "Working !! " de Karino Takatsu. Produite par le studio A-1 Pictures, Takami Akai ne semblait  pas en savoir plus sur une quelconque participation de Gainax. Il précisa que très souvent certains membres du studio participent indépendamment à des œuvres non produites par Gainax.


Nous sommes arrivés au bout de la salle où se trouve dans l’angle quatre bureaux occupés par trois personnes dont le talentueux Yoshiyuki Sadamoto ! Et il était là devant nous en chair et en os ! Même si nous avions eu le secret espoir de le revoir après sa visite au festival Japan Expo 2008, nous n’en revenions pas. Accompagné de ses deux assistants,  il travaillait activement sur le chapitre 81 de son manga « Evangelion » qui devait être publié dans le numéro 4 du magazine Young Ace.

Nous sommes ensuite montés de nouveaux à l’étage où Takami Akai nous expliqua que nous étions dans la partie administrative du studio. Sur la gauche se trouvait un espace réservé à toute la partie boutique en ligne des sites Gainax Shop et Eva Store. Entre la partie comptabilité, droits des licences etc… nous avions pu remarquer sur le bureau qui s’avéra être celui de notre hôte, un ordinateur connecté sur notre site internet, c’était amusant à voir. Juste avant de retrouver la salle où nous avions laissé nos affaires, Takami Akai nous présenta à l’équipe qui gère le site de la société.

Après cette passionnante visite, nous avons comme convenu commencé notre interview. Une fois encore nous avons orienté les questions afin de couvrir entièrement l’activité du studio et la liste des questions était inévitablement  longue. Nous étions émus face à tant de  patience et de gentillesse de la part de  Takami  Akai …

Après 2h30 d’interview et de rencontres intéressantes, certains d’entre nous osent une dernière requête auprès de Takami Akai. Ayant acquis  le numéro 3 du magazine  « Young Ace  » avec son supplément dédié à Yoshiyuki Sadamoto, nous lui demandons alors s’il était possible de le faire dédicacer. Notre demande acceptée, nous avons eu la chance de pouvoir une nouvelle fois entrer dans la partie « création » du studio. Yoshiyuki Sadamoto dédicaça nos deux revues et nous en avons profité pour savoir s’il comptait continuer son manga Archaïc Smile.  Il nous répondit très rapidement qu’il espérait continuer cette histoire, puis se remit au travail.

En quittant la pièce à l’étage, nous avions pris nos affaires et donc après avoir obtenu nos dédicaces nous avons quitté le studio  tout en laissant Takami Akai vaquer à ses occupations. Pour conclure, nous pouvons dire que le 9 septembre 2009, l’un de nos plus grands rêves s’est concrétisé !

{yoogallery src=[/images/stories/special/articles/gainax-2009/03] width=[110]}
GainaxPour ceux que çà intérresse, vous pouvez voir en vue aérienne, à l'aide de Google Maps, où se trouve le studio Gainax. Vous remarquerez qu'au moment des photos le studio n'avait pas encore établi ses locaux à cet endroit. Vous pouvez en revanche utiliser Google Street View et marcher le long de la rue qui mène au studio.


Crédits
  • Source : Gainax.fr
  • Date : 16 novembre 2009
  • Auteur : Otaking
  • Autres Infos : Remerciements au studio Gainax qui nous a accueilli chaleureusement et à l'excellent travail de notre interprète Stéphane Lapie qui a su être patient.
free joomla templatesjoomla templates
2019  Gainax.fr | v4.0