Le projet Aoki Uru reprend vie !

Le studio Gainax fut fondé en 1984 afin d’assumer la production du long-métrage Royal Space Force – The Wings of Honneamise. Financé par la société Bandai, qui souhaite se lancer dans l’animation suite au succès cinématographique de Nausicaä de la vallée du vent, la jeune société se voit attribuer un budget colossal s’élevant à 800 millions de yens – ce qui pour l\'époque est un record. Malgré une sortie simultanée au Japon et aux Etats-Unis, son succès mitigé mit le studio d’animation en difficulté et fut un échec commercial cuisant pour Bandai.

Toutefois, près de trente ans après sa création, le studio Gainax est toujours un important acteur dans ce domaine d’activité. Connu pour avoir enfanté des titres phares comme Gunbuster, Nadia - The Secret of Blue Water, Neon Genesis Evangelion ou plus récemment Gurren Lagann, les partenariats avec la société Bandai n’ont cessé (comme le prouve la série d’OVA Die Buster produite en 2004).

Au début des années 90, le studio se lance dans de nombreux projets ambitieux qui seront rapidement abandonnés faute de budget. Parmi eux se trouve Aoki Uru. Imaginé par Hiroyuki YAMAGA, président du studio, Aoki Uru fut présenté comme une séquelle au long-métrage The Wings of Honneamise et se situant un demi-siècle plus tard. Hiroyuki YAMAGA avait l\'intention de créer un film d\'animation destiné aux adultes où le spectateur ressentirait la sensation de vitesse des machines volant dans les airs. Pour cela, le studio comptait bien user des toutes dernières techniques de pointe en termes d’animation. Il s’entoura aussi d’une prestigieuse équipe comptant entre autre Hideaki ANNO, Yoshiyuki SADAMOTO, Kenji TSUTURA, ou encore Masamune SHIROW ! Mais le studio se trouve dans l’incapacité de porter le projet plus loin faute de financement – il fut mis de côté en juillet 1993. De cet échec naitra la mythique série télévisée Neon Genesis Evangelion réalisée par Hideaki ANNO.

Suite à l’incroyable succès d’Evangelion, le projet semble alors reprendre vie, comme en atteste une interview de Yoshiyuki SADAMOTO pour le magazine Animerica en 1998. « Je suis impliqué dans Aoki Uru et d’autres productions Gainax » et le character designer d’Aoki Uru précisera un peu plus loin : « En ce moment, je travaille sur le jeu vidéo». Finalement, seul un CD-Rom regroupant la quasi-totalité des travaux effectués et un jeu de simulation de combats aériens sortiront de cette veine tentative de résurrection.

Plus de quinze ans après, Hiroyuki YAMAGA aurait fait mûrir le projet, précisanten septembre 2009 lors d’une interview exclusive pour le Gainax Mag : « En fait, c’est une suite dans l’esprit mais pas du tout dans l’histoire. » et développe son idée : « Sur le plan scénaristique, que cela soit dans le même univers n’est pas si important. En tout cas, dans mon cœur les deux sont liés. Je n’ai pas vraiment d’idées précises, j’en suis au stade où je vais pouvoir penser sérieusement à me préparer à travailler dessus d’ici les deux ou trois prochaines années ».

En octobre 2012, lors d’une interview exclusive pour Gainax.fr, Takami AKAI, co-fondateur du studio, semblait lui aussi assez confiant quant à la reprise de la production d’Aoki Uru : « Actuellement nous avons beaucoup de projets en cours qui n’avancent pas comme on le voudrait. Tant que cela ne sera pas résolu (..) nous ne pourrons nous investir pleinement sur ce projet d’envergure auquel M. YAMAGA tient tant». Il précise ensuite qu’un autre projet (ndlr Il s’agit du projet sur le Free Diving, Akubi o Suru ni wa Wake ga Aru) doit être placé stratégiquement avant la production d’Aoki Uru.

Finalement, le studio Gainax a profité du Tokyo Anime Fair, se déroulant du 20 au 24 mars 2013, pour relancer Aoki Uru. Sur leur stand arborait quelques affiches promotionnelles des prochains projets du studio dont celle d’Aoki Uru. Celle-ci met en avant l’engin piloté par le héros et dont le design fut réalisé par Masamune SHIROW en 1992. Tandis que le character design est toujours l’œuvre de Yoshiyuki SADAMOTO, le long-métrage scénarisé et réalisé par Hiroyuki YAMAGA pourrait bien bénéficier d’une sortie mondiale !

LeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLeLe


 
Crédits
  • Source : Gainax.fr / Gainax Mag / ANN
  • Date : 23 mars 2013
  • Auteur : Otaking
  • Autres Infos :

 

free joomla templatesjoomla templates
2017  Gainax.fr | v4.0