Edito Octobre 2011

Mise à jour septembre 2010

Si vous nous suivez régulièrement via notre forum de discussion, vous n’êtes pas sans savoir que de nombreuses rumeurs courent depuis quelques mois au sujet du studio Gainax. La plus récurrente concerne le départ d’un certain nombre d'employés du studio. Vendredi dernier, ce bruit de couloir s'est vérifié. La nouvelle créa l’effervescence dans la plupart des communautés d’anime-fans.

 


En effet, l’un des producteurs de Gainax, Masahiko Ôtsuka, a annoncé sur son compte twitter qu’il avait fondé un nouveau studio en compagnie de Hiroyuki Imaishi, réalisateur de Gurren Lagann, et de Kazuya Masumoto, producteur de Panty & Stocking with Garterbelt. Le lendemain, le nom de cette nouvelle entité fut dévoilé : Trigger !

 

Après le départ de Shinji Higuchi et de Mahiro Maeda en 1992, ou encore celui de Hideaki Anno il y a déjà cinq ans, c’est un nouveau coup dur pour Gainax – qui a cependant toujours su rebondir après ces mouvements. D’autres rumeurs de départs sont d’actualités. Toutefois, le bruit qui semble s’officialiser semaine après semaine concerne l’adaptation animée du manga Medaka Box – publié depuis 2009 chez Shueisha. Le magazine de prépublication Shônen Jump devrait par ailleurs fournir de plus amples informations sur ce projet dans son prochain numéro.

 

Sinon, en France comme au Japon, la série The Mystic Archives of Dantalian a pris fin. Avec du recul, on peut se demander si le staff impliqué dans cette production n’était pas une résultante d'un malaise au sein du studio – car en majorité constitué de nouveaux noms. Dans un tout autre registre, on notera le travail du character designer de Gurren Lagann, Atsushi Nishigori, sur la série The Idolm@ster, qui cumule notamment le poste de réalisateur et de character designer, ou encore la participation de Mai Ôtsuka (Hanamaru Kindergarten) à la création des personnages sur la troisième et dernière partie de la saga Shakugan no Shana – dont elle assumait déjà le poste dans les précédentes adaptations. Ce type d’activités annexes n’est pas rare au Japon mais l’on peut se demander si cela n’aura pas une conséquence sur le studio Gainax dans un avenir proche .

 

Souhaitant une liberté de création plus grande, Hiroyuki Imaishi, au sein de son nouveau Studio Trigger, arrivera-t-il à imposer ses choix artistiques aux sponsors et chaînes de télévisions ? Seul l’avenir nous le dira.

 

Après de tels bouleversements, nous vous donnons rendez-vous le mois prochain avec peut-être un peu plus d’actualités françaises.

free joomla templatesjoomla templates
2019  Gainax.fr | v4.0